Dima Abdallah, 15 octobre 2020


Née au Liban en 1977, Dima Abdallah vit à Paris depuis 1989. Après des études d’archéologie, elle se spécialise dans l’Antiquité tardive. Mauvaises herbes, publié fin août 2020 par Sabine Wespiezer, reçoit une critique unanime. A travers ce beau premier roman, l’auteure rend compte de sa bataille avec la mémoire d’une enfance en ruine. Ici, la tendresse dit son nom dans une main que l’on serre ou dans un effluve de jasmin, comme autant de victoires sur un corps asphyxié par le passé.

15 octobre
A 20:00

illustration de la manifestation

Regards Noirs : rencontre avec Dima Abdallah - Le Moulin du Roc, Scène nationaleNiort

  • 1