Jean-Bernard Pouy

Jean-Bernard Pouy

Défenseur opiniâtre du roman noir, Jean-Bernard Pouy est coupable d’une déforestation conséquente (plus d’une centaine de romans, autant de nouvelles et de textes divers).

Se soumettant volontiers aux codes et adorant les contraintes, il ne se lasse pas de décrire, souvent avec un humour potache, la douleur du monde.